Muffins de mirtilles au levain (sourdough blueberry muffins)

Que faire avec ce merveilleux levain, lorsqu’il est plein de bulles et onctueux, qu’on en a en trop (ça arrive souvent, avec les raffraichis répétés) et qu’on n’a pas le courage de le jetter? Des muffins aux mirtilles!

Il s’agit d’une recette simplissime, adaptation de recettes trouvées sur Internet, et qui en plus a l’avantage d’être très saine:

ingrédients:

1 cup de farine complète
1 cup de levain
1/2 cup de mirtilles
1/4 cup de sucre
1/4 de cup d’huile végétale
1 oeuf battu en omelette
Poudre à lever
1 sachet de sucre vanillé
Canelle en poudre

Il faut juste mélanger tous les ingrédients (c’est plus facile de mélanger les ingrédients liquides ensemble puis les secs ensemble, et mettre ensuite les secs dans le bol des ingrédients liquides).

Touiller le tout, mais juste assez pour que la consistance soit homogène, afin de ne pas trop développer le gluten, qui rendrait la pâte trop élastique.

Répartir dans des moules à muffin, et cuire au four à 180 degrés pendant 15 min. pas plus, car si ils prennent de la couleur ils deviennent trop secs.

Remarque: j’ai l’impression que c’est mieux lorsque les ingrédients sont tous à température ambiante: j’ai fait une fois avec les mirtilles encore congelées et le levain qui sortait du frigo, et j’ai l’impression qu’ils gonflaient moins bien. Autre chose à considérer: l’état du levain, qui peut être (lorsqu’il est jeune) assez épais, ou alors très liquide, si il a été peu rafraîchi. Peut-être il faudrait rajouter un peu de lait, si la pâte a du mal à se détacher de la cuiller.
Enfin, je préfère les mirtilles frais congelés par mes soins, aux mirtilles achetés congelés, qui sont plus mous et colorent la pâte lorsqu’on la touille (même peu).

Et voilà! Enjoy your tea!

20130606-180725.jpg

20130608-063041.jpg

Variante : muffin chocolat-orange:

Ici la particularité est que la pulpe d’orange est en partie recyclée du jus du matin: le zeste est par ailleurs prélevé sur la même orange. Au niveau du goût ça va, mais je pense que la pulpe de 2 oranges aurait convenu encore mieux.
le chocolat, c’est simplement une demi-plaque de chocolat noir coupé en cubes au couteau.

Une autre particularité est que j’ai préparé la pâte, puis l’ai mis au frigo pendant 4 heures, sans problèmes. En regardant sur Internet, il semble que le sujet est controversé, mais que la levure chimique tend à s’épuiser au contact de l’eau et de l’acidité, mais que la réfrigération rapide tend à ralentir le processus. Une pâte plutôt épaisse est aussi mieux.

Autre détail: pour que le sucre reste granuleux sur le muffin, il faut le saupoudrer à mi-cuisson, car sinon il “fond” sur la pâte encore liquide.

20130825-210428.jpg

20130825-210754.jpg

20140324-063848.jpg

Et ces derniers trois là sont faits à partir de la recette de base (sans les mirtilles), avec un supplément de chocolat en poudre, sucre glace, crème à café et un peu de miel…résultat bluffant!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s